13/10/2010

Infos à propos de l'artiste

Formation :
-Saint Luc Liège : graphisme & illustration publicitaire

 

Expositions individuelles : 1975 à 2011

1975 : Ars & Labor – Yvoir / 1976 : Galerie St-Luc – Liège / 1993 : Le Cadeau - Dinant / 1978 : Galerie Extérieur-nuit – Namur / 1979 : Maison du tourisme – Hastière / 1995 : Bonte SA – Bruxelles / 1996 : Maison du tourisme – Ciney / 1999 : Galerie Pyramide & Athmosphère – Rosière / 1993 : Château de Falaën / 1999-2000-2001-2002-2003 : Galerie du Pont des Arts – Huy / 2002 : Bla Bla Gallery – Bruxelles / 1998 : GarantiBank – Luxembourg / 1999 : U.B.S. – Luxembourg / 1997 - 1998 - 1999 Galerie Spirit of Painting – Luxembourg / 2000 : La Galerie – Luxembourg / 1996 - 1997 - 1998 : Resto-Galerie Les Amourettes – Dinant / Les Jardins de Fiorine – Dinant / Les Jardins de Giverny – Yvoir / 2008 : CMS LEGAL Services – BXL / 2008 : City Bank - La-Hulpe / 2001 - 2005 -2009 : Galerie l’impression – Dinant / 2009 : Galerie du Beffroi - Namur / 2011 : Galerie d'Art Passion - St Georges / 2011 : Restaurant La Toquade - Crupet / 2011 : Restaurant les Jardins de Fiorine - Dinant /

 

Bibliographie :

>Catalogues & Publications :

- Biennale du Prieuré d'Anseremme - 2007
- Salon des Beaux Arts de Chatou – Paris - 1998
- Biennale Art Wallonie 1999
- Salon Lineart Gand - 2001 / 2002 / 2003
- Salon Libr’Art Libramont - 1999 / 2000 / 2001

- Van Gangel "Water & Oil Painting"
- Artistes & Galeries 5e volume
- Le PIRON volume 3
- Articles de presses

>Reportages télévisés :
- Vidéoscope & Canal +

 

Prix reçus aux concours :
- 1975 : 1er prix création d’affiche : la qualité de vie à Namur
- 1978 : 1er prix création d’affiche : Comité National Anti-Tabac
- 1979 : mention création d’affiche : Femmes votons pour l’Europe
- 1998 : Grand prix artistique de Wallonie : médaille d’or
- 2001 : 3 ème prix de peinture à Libr’Art 2001

 

Expositions collectives :
1989 : Crédit Communal de Belgique / 1993 : Cinq Artistes à la Ferme du Buc - Evrehailles / 2.000 : Salon du Rotary Haute Meuse-Château de Freyr / 1999 : Estiv’Art Namur /  1996 : Spontin - Journées le Vif  / 1997 : Art’bre / 1997 : Casino de Namur / 1996 - 1997 - 1998 - 2006 - 2007 : Montmartre-l’art dans la rue - Dinant / 1997 : Ballade des artistes - Dréhance / 1995 - 1996 - 1997 - 1998 : Art & Artisanat- Neffe / 1998 : Galerie Art Présent – Paris / 1998 : Salon des Beaux Arts – Chatou-Paris / 1997 : Les nus d'Absolu - La Battellerie - Dinant / 1997 : Galerie du Nid d’Aigle – Profondeville / 1999 - La Licorne – dinant / 1999 : Expo 5 peintres - Chapois / 2001 : St’ART - Strasbourg  / 1999 - 2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004 : Salon Lineart – Gand / 1999 - 2000 - 2001 - 2002 - 2003 Salon Libr’Art -Libramont / 1999 : Biennale Art Wallonie - Namur / 1995 - 1996 : Journées du Patrimoine-Spontin / 1998 : Les Artistes de demain - Godinne / 2006 : Espace bonhomme - Liège / 2006 : Salon d’Art du Rotary Club de Wavre / 2006 : Lisbonne Portugal - Salon de l’art moderne /  2007 : Biennale du Prieuré d’Anseremme / 2003 - 2004 - 2005 - 2006 - 2007 : Art - Connexion - Genval /  1998 - 1999 - 2000 : Galerie du Pont des Arts - Huy / 1978 - 1996 - 1998 - 2002 - 2008 : Art & Artisanat- Dorinne / 2002 - 2008 : Expo Prestige Collège St Paul-Godinne / 2008 - 2010 : Salons Art & Motions avec Art'n Pepper Gallery - Durbuy / 2008 : Salon Art & Antiquité avec Art'n Pepper Gallery - Hasselt /  2008 : Expo Fonds d'ateliers - encadrements Lurquin - Dinant / 2009 : Petits Formats - Dinant / 2009 - 2010 - 2011 : Art'n Pepper Gallery - Verviers / 2011 : Artistes de l'entité à la Vieille Ferme - Godinne / 2011 : Rétrospective d'Artistes - Galerie l'impression - Dinant /

20:26 Écrit par Van Gangel dans Biographie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/02/2005

Interview...pour apprendre à me connaitre.

Interview réalisé par Edouard, un étudiant de 16 ans pour son TFE/reportage.
Personne interrogée :Michel Vangangel.
1) Depuis quand peins-tu ?
Ma première peinture, faite à la gouache, date de 1965. Il s’agit de la reproduction d’un paysage expressionniste d’un peintre flamand, que mes parents possédaient, et que j’ai copié. Mais c’est à partir des années 70 que j’ai vraiment commencé à dessiner et à peindre.

2) Qu’est-ce qui t’a donné goût à la peinture, qu’est-ce qui te plaît dans cette activité ?
Mon papa était un artiste amateur, il avait une voix de ténor, avait suivi des cours de chant à l’académie et chantait dans une chorale. Il aimait l’opéra et dessinait un peu, réalisait des gouaches, quelques aquarelles, des décors. Il m’a fait découvrir le musée des Beaux-Arts à Bruxelles. C’est d’abord Rubens et les Primitifs Flamands qui m’ont impressionné, puis j’ai découvert les surréalistes, Magritte et Dali, et enfin Van Gogh et Monet… mais c’est Turner qui m’a vraiment donné l’envie de peindre. Ce qui me plaît dans cette activité, c’est de me trouver devant une toile blanche ou une feuille de papier et de laisser aller mon imagination pour créer des mélanges de couleurs et construire une image. Cette activité est devenue avec le temps un besoin, un challenge, un dépassement… un plaisir et parfois une torture quand je suis en « panne « d’idées.

3) Pour toi, être peintre, est-ce un hobby ou un métier ?
C’est plus qu’un métier ou un hobby… c’est une passion !

-------------------------------------------
4) Qu’est-ce que tu peins ?
: Actuellement je peins exclusivement des fruits… les quelques journalistes critiques d’art qui ont écrit des articles sur mes expositions, qualifient ma peinture de :« surréaliste – expressionniste « , d’autres de « natures – vivantes « en opposition aux natures – mortes traditionnelles , d’autres de « peinture fructivore « … je leur laisse le choix pour expliquer ou qualifier mon travail, pour moi c’est ce que j’ai envie de faire maintenant… je ferai peut-être quelque chose de tout différent d’ici quelques années.Je peins des fruits car je les aime et je les mange, j’aime leurs formes, leurs couleurs, leur galbe… ils sont source de vie, de goût, ils sont juteux, amers, sucrés, ils sont croquants ou mous… c’est cette nature pleine de vie que j’aime peindre.

5) Est-ce que tu t’es inspiré d’un peintre pour réaliser tes tableaux ?
Je ne m’inspire pas de peintre particulier, mais certains m’influencent. Depuis que je peins, j’ai travaillé plusieurs techniques. D’abord le dessin qui est la base de tout en peinture et en sculpture. J’ai fait des croquis de nus, de l’aquarelle, du paysage, du surréalisme, de la gouache, de l’encre, du fusain, du graphisme, de l’abstrait, pour arriver à ce que je fais maintenant. C’est une multitude d’influences de peintres, d’essais, de tests, de ratés, de styles, d’ambiances, d’époques, d’expériences qui m’ont amené à réaliser les tableaux actuels.

6) Qui serait le peintre à qui tu achèterais une toile ? Pourquoi ?
Il y a une multitude d’artistes, peintres, sculpteurs, musiciens, écrivains, photographes, créatifs que j’aime…Mais si je devais acheter une toile d’un peintre, actuellement, j’achèterais une toile de Richard Texier. Ce peintre français me touche par ses thèmes, ses couleurs et ses matières, et particulièrement ses toiles consacrées à la mer, l’océan, le sable, les cartes marines. Avec le geste large, la transparence des couleurs, les matières, les reliefs et les quelques éléments réalistes dans ses toiles, il me fait entendre les vagues, les mouettes, le vent, le sel et les embruns marins… j’y retrouve la Bretagne que j’aime.

-------------------------------------------
7) Quel est ton nom de peintre, pourquoi as tu choisi ce nom ?
Van Gangel… parce que c’est mon nom !

8) A quoi reconnaît-on une de tes toiles ?
D’abord parce qu’elles sont signées de mon nom… ensuite parce que les thèmes représentés sont exclusivement des fruits entiers, coupés, croqués, imbriqués, pommes, poires, cerises, oranges, fraises, qui occupent toute la ou les toiles, répétés, superposés, assemblés dans des formats différents, sur des fonds de couleurs très vifs ou très sombres, très contrastés ou légers.

9) Quelle(s) technique(s) utilises-tu pour réaliser tes toiles ?
Actuellement, j’utilise plusieurs techniques pour peindre… on appelle cela les techniques mixtes. J’utilise des pinceaux traditionnels, mais aussi des brosses, des spatules, des éponges, des racles, des couteaux, etc…j’utilise comme pigment, l’acrylique, qui a l’avantage de sécher très vite et de se diluer à l’eau.

10) Tes tableaux ont-ils chacun leur histoire ?
Certains ont une histoire, d’autres non ! Par exemple, un tableau s’appelle : « Big-Bang « en référence de la création du monde. C’est un triptyque ( tableau composé de 3 toiles ). Le 1er tableau est très abstrait, avec une lumière et une matière floue sur un bleu « espace ». Le 2ème tableau se précise au niveau des contours d’une pomme. Le 3ème tableau représente la planète-pomme bien nette dans l’espace.

-------------------------------------------
11) Quel matériel utilises-tu dans la réalisation de tes tableaux ?
Actuellement, depuis 1996, essentiellement la peinture acrylique, qui a l’avantage par rapport à la peinture à l’huile, d’avoir les mêmes pigments, de se diluer à l’eau, mais surtout de sécher plus vite et d’être très résistante. Elle permet aussi de mélanger et de coller des matières différentes. Comme support, j’utilise la toile de lin traditionnelle, qui est légère, pour les grandes toiles, et la toile marouflée sur panneau de bois. Je fais aussi des gouaches, des aquarelles, du crayon sur papier.

12) Ajoutes-tu des matériaux à tes tableaux pour les personnaliser ?
Quand je peins sur panneau de bois, j’y introduis plusieurs matières différentes : le papier, le tissu, le sable, le mortier, le plâtre, des cadres en bois, des objets légers. Grâce à une pâte-colle, toutes ces matières adhèrent solidement au support. Cela me permet de donner du volume, des reliefs qui avantagent la composition.

-------------------------------------------
13) Est-ce que tes toiles te rapportent plus que ce que tu as investi dedans ?
Non, pas assez que pour en vivre et d'assumer une famille !!!

14) Que faut-il compter dans tes frais d’investissement ?
Les matériaux, les toiles, les papiers les crayons, les pinceaux, les couleurs et toutes les choses nécessaires pour le bon fonctionnement de l’atelier, comme les chevalets, les tables, la documentation, etc, mais aussi les frais d’expositions… et je ne compte pas le temps passé pour réaliser les toiles.

15) Quels sont les meilleurs moments/endroits pour vendre tes tableaux ?
Il n’y a pas de meilleur moment ou de meilleur endroit pour vendre les tableaux. Ce qui est important, c’est d’avoir des bonnes toiles à montrer, de les exposer et d’avoir un public réceptif, amateur d’art. Tous ces éléments se retrouvent avec le plus de chance, dans les galeries et les salons d’art. Encore faut-il que ce que je fais soit accepté par les organisateurs des salons artistiques ou que ma peinture corresponde à la philosophie de la galerie d’art ou je postule pour exposer. Le succès peut venir ou ne pas venir... il faut être là au bon moment... je cherche toujours le mécène qui me produira dans le monde entier.

-------------------------------------------
16) Préfères-tu un endroit/moment pour réaliser tes tableaux ?
A l’époque du paysage, j’aimais peindre en extérieur par beau temps, mais c’est dans mon atelier que je préfère travailler.

17) Qu’est-ce que tu utilises comme modèle pour peindre ?
A l’époque du paysage, beaucoup d’après nature ou sur base de croquis ou de photos quand le temps ne le permettait pas. A l'époque des nus, nous avions, avec quelques amis peintres, la possibilités d'avoir un modèle à l'académie pour travailler les croquis de personnages. Actuellement, les fruits sont mes modèles préférés. Soit je prends des fruits naturels directement comme modèles, soit j’en fais une photo, un croquis ou parfois je m’inspire d’une image ou d’éléments pêchés dans un magazine. Mais la plupart des tableaux et des compositions sont d’abord dessinés sans modèle, en petit format, au crayon ou au bic noir, comme un plan, qui me sert de base pour réaliser la toile définitive et je me tiens à ce plan tel qu’il est croqué. Mais parfois, en cours de réalisation, le tableau final évolue ou change complètement suivant l’inspiration ou mes envies du moment.
©

12:05 Écrit par Van Gangel dans Biographie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |